La diversification alimentaire

La diversification alimentaire

Je voulais faire cet article depuis longtemps mais j’attendais d’être assez rodée pour pouvoir en parler.

Capucine a commencé à être diversifier vers 5 mois. Les régurgitations sont revenues, une des seules solutions étaient de passer à la diversification, soit au solide.

La diversification alimentaire est une vraie jungle. Soit on est largué dans tout ce monde (industriel notamment) sans bouée (ou brassard, vous choisissez), soit on se fait accompagner. J’avoue que mon médecin ne m’a pas trop aidé de ce côté.
La puéricultrice de la PMI + internet (application Wemoms surtout) ont été d’une grande aide.

Quelles quantités ?

Les règles de début sont assez simples :

  • Commencer par quelques cuillères de purée de légumes le midi tout en conservant la tétée ou le biberon normal (même dose)
  • Garder le même légume sur deux trois jours pour les risques d’allergie
  • N’introduire les fruits (compotes) qu’une semaine voire 10 jours après les légumes, car les enfant sont plus tentés par le sucré donc peuvent faire un refus de salé.

Nous avons donc essayé la carotte, la courgette, la patate douce, les haricots verts, les épinards et j’en passe …
Capucine a tout adoré, a compris le système de la cuillère très rapidement donc un vrai bonheur !

Nous avons laissé passer une petite semaine pour ensuite introduire les fruits.
Là, pareil : un seul fruit sur deux trois jours. Compote de pommes, poires …
Elle a adoré et mangeait tout. Le (re)passage au salé n’a posé aucun problème.

J’ai donc augmenté les doses petit à petit jusqu’à arriver à la moitié d’un petit pot (65g).

J’ai (presque) toujours complété le repas avec un yaourt brassé de 60g pour que Capucine boive moins de lait (régurgitations). Mais, un bébé doit avoir ses 500ml de lait par jour donc les biberons de lait sont à conserver le midi et au gouter en fonction des doses du matin et du soir (j’espère que je ne vous ai pas perdu !).
Donc, pendant quelques temps nous faisions comme suit :

5 mois

Matin : Biberon de 210ml

Midi :

  • 1/2 petit pot de légumes (65g)
  • 1 brassé (60g)
  • 1 biberon de 90ml

Goûter :

  • 1/2 petit pot de compote (65g)
  • 1 brassé (60g)
  • 1 biberon de 90ml

Soir : Biberon de 180ml

Pour les 500 ml de lait, on est larrrrggeeee ! mais en général elle ne finit pas vraiment ses biberons du matin et du soir.

Pour la visite des 6 mois, je suis allée voir la puéricultrice de la PMI qui suit Capucine depuis sa naissance.
Là, elle m’a dit qu’on pouvait augmenter les doses des petits pots et introduire la viande (blanche : poulet, jambon, blanc de dinde, veau sinon)

6 mois

Matin : Biberon de 210 ml + quelques cuillères de céréales vanille/quinoa de Babybio

Midi :

  • 1 petit pot de légumes (130g)
  • 1 biberon de 60ml

Goûter :

  • 1/2 petit pot de compote (65g)
  • 1 brassé (60g)
  • 1 biberon de 60ml

ou

  • 1 petit pot de compote (130g)
  • 1 biberon de 60ml

Soir : Biberon de 180ml

La puéricultrice m’a dit aussi que je pouvais faire des repas sans biberon (mais avec yaourt) et lui donner un peu d’eau. Il faut observer son enfant et voir ce qu’elle préfère : si elle préfère téter, il faut continuer à lui donner le biberon et si elle refuse le biberon, continuer les repas à la cuillère …

Quoi acheter ?

Je parlais d’une vraie jungle. Et ç’en est une !
Soit vous partez sur le fait-maison avec l’aide de votre babycook ou simplement de votre robot maison, soit vous partez sur l’option tout fait des petits pots industriels.
Personnellement, j’ai opté pour les deux !
Avant de commencer la diversification, je suis restée une bonne demie-heure dans le rayon petits-pots à lire et décrypter les étiquettes.

Blédina/Nestlé : ça se vaut ; des légumes mais à faible % et on bouffe de la pomme de terre. Aucune indication de la provenance des légumes à part un « cuisiné en France » qui ne prouve rien sur leur origine…

Je me suis donc tournée vers le bio. Là encore, il faut lire les étiquettes. Leur contenance en légumes est plus importante mais chez Hipp, c’est marqué « agriculture bio UE et non UE » …
Ensuite je suis tombée sur la gamme Babybio et là ç’a été la révélation ! Plus de légumes que de pomme de terre, très peu d’ingrédients (l’essentiel) et surtout, on sait d’où viennent les produits !! Certes, tout ne vient pas de France mais au moins on sait d’où ça vient !

Pour comparaison, prenons un petit pot de carottes (dès 4 mois) :
Blédina c’est 78% de carottes, eau de cuisson (1,02€ les 2x130g)
Nestlé c’est 75% de carottes, eau de cuisson, huiles végétales (colza, tournesol) alors qu’on nous dit d’introduire la matière grasse à 6 mois seulement … (0,91€ les 2x130g)
Babybio c’est 80% de carottes, eau de cuisson. Produits bio et locaux (environ 1,90€ les 2x130g)

(Pour les % et les ingrédients, je vais sur le site du Leclerc Drive et vous avez les étiquettes des ingrédients par produit).

Certes la gamme Babybio est nettement plus chère mais au moins vous savez ce que vous donnez à vos enfants.
Après, pour certaines purées, je fais maison.
C’est économique car moins cher et surtout, j’achète des produits de saison, bio et de France.

La semaine dernière, j’ai préparé les purées et compotes de ma fille. Et j’ai pu faire un comparatif.
Pour deux pots de 130g :

  • Compote de pomme-mangue :
    • Fait-maison m’a coûté 2,43€ (0,64€ les 2 pommes + 1,79€ la mangue)
    • Babybio : 1,99€
  • Compte pomme-poire :
    • Fait maison : 1,20€
    • Babybio environ 2€
  • Compte Pomme-pêche :
    • Fait-maison : 1,61€
    • Babybio environ 1,80€
  • Purée de panais :
    • Fait-maison : 1,15€
    • Babybio environ 1,90€
  • Purée de courge Butternut (j’y ajoute un peu de poulet ou jambon, kiri, un peu de beurre)
    • Fait-maison : 1,40€ pour le butternut seulement donc environ 1,70€ pour le tout
    • Babybio : 2,88€ les pots de carotte-butternut-poulet-riz

Le fait-maison n’est donc pas forcément super économique mais bon, après je cuisine avec amour et surtout, je sais quels produits je donne à ma fille. Et le cuisiné maison est forcément meilleur 🙂

img_2353

img_1945

Pour les ustensiles, c’est simple : casserole, blender et hop !
Et je réutilise les petits pots Babybio pour y conserver mes préparations.

img_2336

Pour les idées recette, je vais sur internet et il y a l’embarras du choix ! Attention quand même à bien vérifier les ingrédients s’ils sont acceptés par rapport à l’âge de bébé.
J’aime bien les sites de Régalez-vous, Petitpotbebe

En tout cas, oui il ne faut pas commencer trop tôt le passage au solide et le lait maternel reste le meilleur, mais ici on aime le déjeuner et le goûter à la cuillère. Capucine mange super bien et discute quand elle mange. On sent que ça lui plaît et du coup, nous on adore ! On passe un bon moment de partage.

Et vous, vous faites maison ou déjà cuisiné ? Gain économique ou de temps recherché ?

 

One Reply to “La diversification alimentaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *