Parole de Daron ou la solitude du père

Parole de Daron ou la solitude du père

Dans notre entourage direct, nous sommes les seuls à avoir un enfant. Aucun de nos amis n’en a, aucun de nos frères respectifs. La paternité est souvent sous représentée dans la presse et les médias. Il a d’ailleurs fallu attendre 2017 pour voir le premier magazine « Daron » sur ce sujet. Sans cliché, c’est une bonne lecture et une très bonne initiative. Je ne parlerai pas ici des préjugés et de la place du père dans la publicité/société/représentation, car elle fait peur.

Exemple : Souhaitant acheter des vêtements pour notre renardeau, je parcours le site internet de Tape à l’œil en sélectionnant les différents vêtements intéressants. J’imprime ma liste (quelle organisation) et file dans le magasin. La vendeuse voyant ma liste me demande : « ah c’est votre femme qui vous l’a faite ? »

Exemple 2 : Lorsqu’on parle de Capucine, pour le quotidien et qu’on souhaite avoir des questions, les questions sont adressées directement à Léa (de moins en moins vrai pour notre entourage), mais à l’hôpital, les médecins parlaient exclusivement avec Léa.

Ce n’est pas le sujet, mais c’est un sujet passionnant. Nous sommes donc les seuls parents. Comme tout parent, nous avons quelques péripéties avec notre renardeau. Un autre exemple : de temps en temps, la nuit, elle nous réveille. Je me souviens en avoir parlé quelques fois et avoir eu comme réponse : « Ah ben vous l’avez voulu » là où de l’échange entre pères aurait été le bienvenu.

Mais comment peut-on se sentir seul en couple ? Attention, chers amis, je ne parle pas de solitude dans mon couple ou en général, mais de la solitude liée à la paternité. Un peu comme si tu supportes le stade Rennais, que tu es triste de voir leurs performances et qu’autour de toi, tout le monde supporte le PSG. La comparaison est hasardeuse, je vous l’accorde.

Il est des fois, ou de petites choses nous tracassent et où je souhaiterais avoir des pères de mon âge pour parler de certains sujets (la place du père dans l’éducation, le couple, les bobos et tellement d’autres sujets) en ne me disant pas que j’embête tout le monde avec mes histoires. D’un naturel peu causeur pour les sujets privés, j’ai appris (et Léa aussi je pense) à vivre avec cette solitude parentale et à y faire face. Là ou c’était très pesant au début, ça l’est de moins en moins. Cependant, depuis la naissance de Capucine, je suis devenu hyperémotif sur de nombreux sujets dont celui-là. Peut-être en est-ce une cause ou une conséquence ?

Donc père solitaire (en couple), vous n’êtes pas seul.

 

Moment promotion : Pour rompre un peu avec l’isolement, il y a Histoires de darons. Une chaîne YouTube donnant la parole à des pères, voici le lien d’un épisode :

Des pères, anonymes ou non, racontent leur pensée, leur changement et font une introspection sur ce bouleversement. C’est à écouter sans plus attendre (même pour les « non-pères »). Merci Fabrice Florent

Si vous avez des questions, n’hésitez pas.

One Reply to “Parole de Daron ou la solitude du père”

  1. Hello ! Je trouve ça intéressant comme sujet, tu évoques certains points qui seraient à creuser (par exemple le « vous l’avez voulu » qui, sous couvert d’humour, donne l’idée qu’un parent doit assumer son môme, tout le temps, & sans se plaindre svp. C’est dur…). Je comprends, je pense, le sentiment de solitude (isolement) qui peut naître. Là tu commences déjà à l’exprimer, & vous vous avez tous les deux (3 avec Capucine). J’espère que tu auras aussi un jour un espace & des amis/famille avec qui échanger sur le vécu de la paternité ! Il FAUT faire évoluer les regards là-dessus !
    Un mouvement de pères Anglais a par exemple sorti un t-shirt « I don’t baby-sitt, I parent », lassés qu’on leur dise « Ah c’est bien, ta femme/copine n’est pas là, tu gardes le petit ! » Ben non, je ne le « garde » pas, vu que je suis son père.
    & va voir le compte instagram « Father of daughters » si tu ne connais pas : père de 4 filles (dont des jumelles) il bosse à domicile & sa femme à l’extérieur. Très drôle & réaliste !

    A bientôt 🙂
    Sophie (Lerouzic)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *